Venez découvrir le vent de folie qui souffle depuis 1968, au 80 rue des Martyrs, sur la colline de Montmartre. 
Entre extravagance et kitsch, la troupe Michou et ses « Michettes » sait étonner et émouvoir. Sans provocation ni vulgarité, ces transformistes séduisent et transmettent leur bonne humeur à travers leurs performances.

« Youpi, quelle belle soirée »

Michou a le sens de l’accueil, c’est indéniable ! Dès son arrivée en 1949, Michou avait pour objectif de conquérir les nuits parisiennes. Divertir Paris c’est fait. Continuer à faire rêver le monde entier, c’est aussi fait. Depuis plus de 50 ans, malgré son âge et son succès, l’homme se tient quasi tous les soirs à l’accueil du cabaret et salue chaque client avec son humour et sa grande gentillesse. Installé à une petite table derrière l’entrée, sourire aux lèvres, il vous serrera la main et vous posera sans doute quelques questions pour apprendre à vous connaitre. Vous avez peur de ne pas le reconnaitre ? Indémodable, et on peut le dire avant gardiste, brushing impeccable, cheveux parfaitement décoloré, vêtu de bleu des lunettes aux pieds… il n’aura plus qu’à vous souhaitez une belle soirée.

Dîner spectacle ou folle nuit parisienne

Pour dîner ou pour prendre un verre, de sympathiques serveurs vous accompagneront ensuite à l’intérieur de la salle légendaire. Vous découvrirez alors cet espace mythique, que Michou n’a jamais souhaité agrandir. Pourtant roi de la fête et de la démesure, il a toujours désiré conserver son ambiance confinée et feutrée. Atmosphère parfaitement intimiste, certains diront que l’on s’y sent un peu serrés, d’autres ne cessent d’en redemander. A table ou au bar, pensez toutefois à réserver.

« Je me présente, je m’appelle Michou »

L’ambiance et le spectacle démarre entre interprétations traditionnelles, dans l’esprit du quartier, et performances transformistes bluffantes et burlesques. Né d’une envie de se déguiser à l’occasion de mardi-gras, le cabaret continue à fasciner le tout Paris. Ces hommes refont vivre d’immenses tubes des années 70 et imitent nos artistes favoris d’aujourd’hui. De Sylvie Vartan à Lady Gaga : les numéros constituent un mariage parfait entre tradition et modernité. A ses débuts, sous le pseudonyme de Miss Glassex, Michou se mettait dans la peau de Brigitte Bardot ou France Gall. Les revues jouées au cabaret étaient alors très osées : la plupart du temps, il finissait le show nu. La revue s’est finalement affinée au fil des années pour devenir un spectacle très familial et très convivial.

Site officiel : http://www.michou.com